Confirmer la suppression?

  • Vous êtes ici :
  • Accueil/
  • Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

/ Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Il n'y a pas de produits dans la catégorie : Comment choisir ses chaussures de randonnée ?.

 

Excellente pour la santé, la randonnée est à la portée de tous les niveaux et de tous les budgets. Vous aimeriez vous lancer ? Il convient alors de commencer par choisir avec le plus grand soin une paire de chaussures de randonnée de qualité (découvrez nos modèles pour femme et pour homme). Elément matériel non négociable entre le mouvement du corps et la nature, cet accessoire doit offrir un confort optimal à vos pieds, de sorte qu'ils soient en mesure de vous conduire en toute aisance à la découverte de la planète. A la campagne ou en pleine montagne, en été comme en hiver, suivez nos conseils afin que la marche demeure un pur plaisir.

 

 

 

Quelle chaussure pour quelle saison ?

Faire attention à l'isolation thermique


En marchant, les pieds dégagent beaucoup de chaleur. Le confort thermique doit donc impérativement être pris en compte. Avoir froid aux pieds est extrêmement désagréable lorsque l'on marche et pour autant, porter son choix sur des chaussures chaudes pour les porter en toutes saisons serait une belle erreur. En effet, vous vous exposeriez au risque de vous retrouver avec des ampoules dès les premiers kilomètres. Vous devez alors vous demander dans un premier temps si vous pratiquerez la randonnée en hiver, en été ou à l'intersaison. D'une manière générale, plus un modèle est ouvert, plus la chaleur est dissipée et plus les pieds seront ventilés et resteront à l'abri des échauffements. De même, plus les matériaux de la tige laissent respirer les pieds, plus la chaleur pourra s'évacuer rapidement. Une tige basse ou perforée permet, elle aussi, de faire circuler l'air pour que les pieds ne souffrent pas de la chaleur. Les chaussures dotées d'une membrane se révèlent être plus chaudes que les modèles non imperméables. Si vous vous lancez dans une expédition à la montagne, ne sous-estimez en aucun cas la température extérieure, quelle que soit la saison. Le thermomètre peut effectivement monter comme descendre très vite. Optez alors pour des chaussures bien isolées qui ne seront pas trop aérées, fabriquées à partir d'un matériau isolant, solide et respirant comme le cuir. Et si vous prévoyez une randonnée durant la saison hivernale alors que les températures sont négatives, n'hésitez pas à vous chausser avec un modèle conçu spécifiquement pour garder la chaleur. A l'inverse en plein été, privilégiez toujours les chaussures qui l'évacuent. Les sandales de marche connaissent un grand engouement puisqu'elles présentent l'avantage d'être ouvertes, légères et de protéger les pieds de la transpiration excessive. Pratiques, elles s'ajustent avec des velcros et ses semelles sont légèrement cramponnées pour une utilisation sur tout type de terrains, aussi bien sur des sentiers pédestres que sur le sable ou dans l'eau.

Miser sur l'imperméabilité et la respirabilité

Se tourner vers des chaussures imperméables ou laissant les pieds respirer vous mettra à l'abri de la sensation d'humidité. Dites-vous bien que si vos pieds sont mouillés, vous allez nécessairement avoir froid. Pire encore, vous risquez d'avoir des ampoules, voire même des mycoses. Pour faire le bon choix, vous devez réfléchir aux conditions climatiques auxquelles vous serez soumises durant vos escapades en plein air:

  • S'il fait chaud et sec, il vous faudra des chaussures souples et légères, qui ventilent efficacement les pieds. Vous pouvez alors oublier le modèle imperméable et le caoutchouc. Privilégiez les chaussures équipées d'une tige perforée, l'idéal étant les baskets basses ou encore les sandales pour une évacuation optimale de la transpiration. Néanmoins si la randonnée se déroule sur terrain accidenté, les sandales resteront au placard. En effet, la sécurité ne doit jamais être négligée ;
  • S'il fait chaud et que le temps est relativement variable, portez votre dévolu sur un modèle polyvalent léger, comportant une semelle fortement ancrée et une membrane imper-respirante. En effet, ce matériau tel que Gore-Tex combine avec ingéniosité imperméabilité et respirabilité. Les fines molécules de vapeur d'eau qui compose la transpiration s'y échappent sans problème, tandis que les grosses molécules de la pluie ne parviennent pas à se frayer un chemin à l'intérieur de la chaussure ;
  • S'il fait froid, peu importe que le taux d'humidité soit bas ou élevé, vous aurez besoin d'une paire de chaussures imperméables. Dans de telles conditions météorologiques, vous avez peu de risques de transpirer. La respirabilité n'est donc pas primordiale.

Ne faites pas l'amalgame entre une randonnée sous quelques averses et marcher dans l'eau. Même s'il pleut, les chaussures imperméables ne sont pas obligatoires. Dans le cas où vous vous retrouvez avec les pieds mouillés à la fin de la balade, il suffira de vous sécher en rentrant chez vous, surtout qu'une chaussure respirante sèche plus vite. En revanche, sur un trek de plusieurs jours, les chaussures imperméables se révéleront être vos meilleures alliées pour rester à l'abri des éventuelles intempéries.

Chaussures de grande randonnée VS chaussures de petite randonnée

 

Les chaussures de trek ou de grande randonnée se destinent à une utilisation poussée. Elles possèdent une tige haute, parfois légèrement plus montante que les modèles classiques. Ce type de chaussures est généralement imperméable et fabriqué en cuir pour une durabilité maximale et un confort à toutes épreuves. La semelle est semi-rigide et amortit les chocs, de manière à ce que vous puissiez évoluer sur de forts dénivelés et que le port de charges lourdes ne se transforme pas en contrainte. Les chaussures de grande randonnée offrent un excellent maintien mais aussi une protection sans faille grâce à ses pare-pierres et ses renforts latéraux. Bien qu'elles ne soient pas prévues pour emprunter des pentes de neige abruptes, il est parfaitement possible d'y ajouter des crampons à lanières pour davantage de polyvalence. Vous voilà prêt pour affronter les terrains les plus difficiles et les conditions météorologiques les plus extrêmes! Vos chaussures résisteront à toutes les épreuves pendant de longues années. Néanmoins, leur rigidité, leur poids et leur manque de respirabilité peuvent devenir un inconvénient si vous prévoyez une petite randonnée. Le risque est grand de vous épuiser plus que de raison.

Situées dans la catégorie intermédiaire des chaussures de balade et des chaussures de trek, les chaussures de petite randonnée se montrent très polyvalentes. Elles vous accompagneront aussi bien dans vos balades familiales que vos randonnées de plusieurs jours en plaine ou moyenne montagne. Ce type de modèle montant demeure relativement léger et apporte un excellent maintien de la cheville ainsi qu'une très bonne accroche et adhérence. Les chaussures de petite randonnée sont moyennement isolées, peu imperméables et disposent d'une grande souplesse. Pour ces raisons, il convient de les utiliser dans des conditions climatiques clémentes, sur des parcours accessibles avec des des sacs à dos peu chargés. Elles sont particulièrement agréables par leur légèreté, surtout en période estivale. Cependant, les chaussures de petite randonnée sont souvent inadaptées pour des treks ou des grandes randonnées, à moins d'être expérimenté. Elles peuvent en outre apporter une sensation d'inconfort dans le cadre d'une promenade car elles sont assez lourdes et empêchent le pied de se dérouler correctement.

Confort et maintien du pied avant tout !